Madison’s hope

Maman boude. 

Pourtant, grâce à nous, elle va pouvoir y participer, à son agenda tyrannique de décembre. 

Bon, je vous remets dans le contexte: moi, j’suis le second, son prétexte littéraire, vous vous rappelez (mais oui, « il a attrapé 17 ans hier » et tutti quanti). ‘ttention, j’m’appelle pas -petit- Tonnerre ou un truc du genre, pas plus que ma small soeur Blixen ou mon frangin Comet. Non, non, nous, on a juste Tornade (et le père Noël) dans la famille et c’est bien assez!

Mais revenons à nos rennes, ceux qui n’coupent pas les têtes. On s’en va chez Papi et -en tant qu’exilés dans un grand sud, bridés- pour un chouette repassage, y nous paye le voyage.

« P…, 30 km, accélère !!! » (Ça, c’est miss-pas-Blixen qui parle à notr’chauffeur, Rudolf pour les intimes)

« Maman, cache tes yeux! » (Et là, c’est moi, improvisant un ordre sur un air d’introït)

Les moyeux du suv ont sué flux et gaz, tous occupés à l’éloigner du centre de ses désirs. Nous, on comprenait vraiment rien à son élan: ni pour cette forêt, même pas d’conifères, ni pour sa ville phare.

Quoi, une étape? Parce que ses oreilles tintinnabulaient de fatigue (surtout de belle otite)? Qu’elle pourrait pas rouler d’un seul coup, qu’elle en connaissait un rayon en matière d’ce voyage?

Pfff, c’est bien simple, avec R. et A. on ne savait plus à quel saint se vouer. Ou à quelle étoile bergère, vu qu’ c’était en plein jour et qu’on allait au nord …

Coite, t’as d’autres envies nouvelles, La voyageuse de nuit?

Allez, Maman, redescends, éteins celles qui t’ennuient … Écarquille tes gambettes, continue tes abdos, t’mets pas Martel en tête et écoute bien tes jeunes: tu t’appelles pas Adler, tu s’rais plutôt Francie. Alors poursuis ta route, remballe tes mandarines, relis tout Madison, un dodo vite au lit!

ÉCARQUILLER, verbe trans.A.− Ouvrir en écartant démesurément:

« il écarquille ses jambes qui tricotent  » J. Vallès, Jacques Vingtras,L’Insurgé, 1885, p. 135.

− P. métaph. Le phare écarquille la nuit (Céline, Mort à crédit,1936, p. 138).

 Pour l’agenda ironique de décembre ; fallait du décembre à tout va, un môme narrateur, de l’espoir, et les mots tintinnabuler, orange, étincelles, écarquiller, introït, jeûne [vantard, j’ai retiré son chapeau], moyeu, rayon, centre, saint, étoile et conifère. Les autres textes sont sur le blog chamanique de Patrick où tout est bien récapitulé. 

https://peinturechamanique.blog/2021/12/17/agenda-ironique-de-decembre-rappel-et-liste/

et pour voter, c’est ici:

https://peinturechamanique.blog/2021/12/30/votez-pour-la-ou-la-gagnante-agenda-ironique-de-decembre-2021/

13 commentaires sur « Madison’s hope »

    1. Ravie! J’avais bien fait d’appeler tous mes descendants* à la rescousse pour voter le chaman, grand organisateur de l’a.i de ce mois. Merci de votre soutien! Et vous alors, quand est-ce qu’on vous lit tintinnabulant?
      * J’me calme, y sont que trois 😄

      Aimé par 1 personne

  1. J’aime bien ton histoire, puissamment ancrée dans la réalité.
    Je te remercie également pour ta définition du mot : écarquiller. Pendant de nombreuses années, j’ai cru qu’il fallait dire « écartiller » (du verbe écarter), j’ai d’ailleurs réussi à convaincre plusieurs personnes de cela.
    Maintenant je n’y crois plus mais j’en garde toujours un léger regret.

    Aimé par 1 personne

    1. Chouette, vous m’avez lue et plutôt deux fois qu’une. C’est tout à fait ça: un ancrage dans l’réel.
      Je ne suis pas sûre: à quoi ne croyez-vous plus? Aux gambettes ou à écart tiller*?

      *battre, broyer (…) pour séparer les parties (…) 🤭

      Aimé par 1 personne

    1. Alors là, pas d’accord avec vous: je viens souvent chez vous et je trouve vos clichés pas du tout délirants ni même surréalistes. Bien au contraire, j’y vois une peinture précise et au combien réaliste de notre quotidien!
      En fait, c’est dire si votre intérêt me va droit au cœur, merci! 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :